pour se connecter à l'espace privé :

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Plan Communal de Sauvegarde

.

Le Plan Communal de Sauvegarde (PCS) est un instrument de planification et d'organisation communale qui a pour objet d'assurer la protection de la population en cas de situation dangereuse d'origine locale ou plus ou moins éloignée.

.

Concrètement pour la commune de Liouc les risques sont bien sûr l'innondation d'une partie du territoire et de certaines voies de circulation, mais également le risque d'incendie provenant des bois environnants et qui peut se propager vers des zones habitées ou cultivées.

.

Le PCS dont l'élaboration est rendue obligatoire par la réglementation intègre trois volets:

- Prévention: il intervient en amont de la crise en réduisant la vulnérabilité des administrés. Il prévoit aussi les moyens d'alerte de la population;

- Protection: il permet de protéger les administrés contre les conséquences d'une  inondation ou d'un incendie par leur mise en sécurité. La planification est primordiale car elle permet de diminuer toutes incertitudes et actions improvisées;

- Information préventive: la réglementation impose au maire d'informer la population sur les risques et les conséquences auxquelles elle est exposée, et d'autre part de lui donner des conseils de comportement à suivre. C'est pourquoi le PCS doit être accompagné d'instruments de diffusion adaptés (affichage, plaquettes, expositions...).

.

Le conseil municipal de Liouc a adopté le Plan Communal de Sécurité lors de sa séance du 18 décembre 2012.

.

Le maire a pris l'arrêté règlementaire de publication.

.

Vous pouvez cxonsulter le PCS en cliquant ici.

.

Chaque foyer de la commune a d'autre part reçu un exemplaire d'un document d'information: le DICRIM que vous pouvez consulter en cliquant ici.

.

Rappelons que sans attendre la mise en place du PCS, le conseil municipal a mis en place plusieurs mesures concernant la protection contre les incendies:

- relance systématique des propriétaires afin qu'ils débroussaillent leurs parcelles. A la suite de cette action, nous constatons avec satisfaction que cette année les parcelles qui pouvaient présenter un danger ont été traitées.

- remise à jour des équipements de lutte contre les incendies. Concernant les espaces privés, le conseil a rappelé aux intéressés leurs obligations (avec parfois des prescriptions particulières mentionnées dans les permis de construire). Les équipements publics (bouches à incendie, extincteurs de protection de certains espaces publics) ont été vérifiés. Le matériel non réglementaire (et souvent hors d'usage...) a été supprimé.